Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ecosymaison.over-blog.com

ecosymaison.over-blog.com

Produits ménagers, cosmétiques home made, des recettes simples et rapides pour réaliser soi même des produits du quotidien économiques, écologiques et d'excellente qualité


Comprendre les savons et tensioactifs: pourquoi et comment les utiliser.

Publié par Rose sur 7 Octobre 2013, 15:19pm

Comprendre les savons et tensioactifs: pourquoi et comment les utiliser.

Les savons:

Qu’ils soient noirs, de Marseille ou d’Alep, les savons sont les principaux ingrédients de nos préparations. Ce sont les tensioactifs, appelés aussi agents de surface ou surfactants des recettes industrielles, de pH neutre (environ 7), ils nettoient, dégraissent et détachent.

Mais comment ça marche?

Leur propriété est d’éliminer la saleté des surfaces et de la maintenir en suspension dans l’eau: on comprend pourquoi ils constituent l’élément principal des formulations.

Comment ça marche?

Ils sont constitués d’une partie lipophile: lipo: le gras, phile: aimer; là, on comprend, ils aiment le gras et ils ne sont pas les seuls, ce qui se traduit dans ce cas par: ils attirent le gras. OK. Et d’une partie Hydrophile, Hydro, l’eau: ils aiment l’eau...Non, ils sont solubles dans l’eau. Ainsi, ils attirent le gras pour le dissoudre dans l’eau. D’accord. L’action de frotter, l’huile de coude donc, ou la machine, fait le reste.

Mais attention, ça devient un peu technique: La partie qui aime l’eau, dite hydrophile, peut présenter des caractéristiques différentes, c’est la charge électrostatique; on voit globalement ce que c’est....c’est-à-dire qu’il modifie la tension superficielle entre deux surfaces (la tension qui existe à la surface de séparation de deux milieux). Bon...

les tensioactifs anioniques (charge négative) sont les plus représentés car ils moussent et se rincent bien, c’est important! Mais ils sont irritants. On les trouve dans les savons, mais il y a savon et savon...Je sais, c’est compliqué.

les tensioactifs cationiques (charge positive) ont un pouvoir détergent plus faible que les précédents mais ils sont anti microbien, c’est bien! On les trouve beaucoup dans les adoucissants textiles ou en conservateur dans les formules. Pourtant, ils sont irritants et toxiques pour l’environnement!

les tensioactifs amphotères (eux, ont une charge à la fois positive et négative, et oui!). Ils combinent les qualités des deux précédents, à savoir, bon détergent moussant et désinfectant. En plus, ils présentent une bonne tolérance pour la peau et les yeux. Pas mal

les tensioactifs non ioniques (sans charge, ni positive, ni négative). Ils ont de faibles pouvoirs, que ce soit moussant ou détergeant mais ils sont peu irritants et seraient, oui seraient biodégradables! Ils sont souvent associés aux tensioactifs anioniques afin de limiter l’effet irritant. On les retrouve surtout comme émulsifiant ou épaississant. Mais on les soupçonne d’interférer avec le système hormonal...

Ici, on ne parle pas spécifiquement de bons ou de mauvais tensioactifs, on parle de propriétés. L’important est de savoir à partir de quelles matières premières ils sont fabriqués. On évitera tout ce qui relève de la pétrochimie pour privilégier les matières premières renouvelables d’origine végétale issues de l’oléo chimie: c’est-à-dire l’huile, et souvent l’huile de coco.

On pourrait bien sûr dresser une liste des tensioactifs à éviter, elle est malheureusement très longue mais voici un lien pour aller plus loin http://www.ecoconso.be/Decrypter-l-etiquetage-des . Je mets également en fichier joint un article de la même source sur les lessive, très instructif!

D’un naturel positif, je préfère me concentrer sur les « bons tensioactifs» et, dans cet article, sur nos chers et ancestraux savons.

Revenons à nos savons, donc!

Le savon de Marseille d’abord, mais le vrai! Celui à 72% minimum d’huile d’olive, pas le tout venant qui n’a jamais entraperçu la moindre olive! Car, pour la petite histoire, la formule du savon de Marseille n’a jamais été déposée, on peut donc aisément imaginer les hordes de contrefaçons pétrochimiques.

On retrouve la trace du premier savonnier marseillais au XIVème siècle, c'est pour dire, mais la recette originale viendrait du savon d'Alep importée par les croisés. Nos chers gaulois, qu'en à eux, se lavaient avec un mélange de suif et de cendres qui aurait, en plus, la faculté de leur teindre les cheveux en roux! C'est à clarifier. Pour plus d'informations: http://fr.wikipedia.org/wiki/Savon_de_Marseille

De nos jours, il n'est pas essentiellement composé d'huile d'olive. C'est la raison pour laquelle on en retrouve des plutôt verts: huile d'olive, de coprah et de palme, et des plutôt crème, arachide, coprah et palme.

Mon savon de Marseille, à base d'huile d'olive, sous forme de 3 blocs et de gruyère râpé sur la photo, est de couleur crème, pourquoi, mystère.... Il est néanmoins excellent, je me suis assez librement inspiré de la recette trouvé sur ce super blog Cornello : http://cornello.over-blog.com/article-mon-savon-maison-60094219.html

Le savon noir maintenant, ancestral, il a l'odeur des belles maisons propres. Contrairement à son frère marseillais à base de soude, il est fabriqué en réaction entre la potasse (KOH) et l'huile végétale.

Et là, je tiens cela du merveilleux site, que dis-je, de la Bible du web en matière de ménage naturel, RAFFA, si tu me lis, je te vénère: http://raffa.grandmenage.info/post/2005/07/18/Mes_amis__6._Le_savon_noir_et_le_savon_de_Marseille

A savoir que le mot Potasse, vient "de l’allemand "pot asche" ou de l'anglais "pot ashes", c'est à dire le pot à cendres. Car nous avons ici une formule quasi archéologique du savon: de la cendre et de la graisse animale que fabriquaient nos gaulois.

Je préfère la recette à l'huile d'olive sous forme de savon mou, de chez Marius Fabre, vu sur la photo.http://www.marius-fabre.com/fr/5-savon-noir/

Il en existe des liquides mais il faut prendre garde à la composition. On peut en trouver à base d'huile de lin, de noix, etc... Je m'en sers pour tout, du sol au plafond, il nettoie les vitres et dégraisse la hotte. C'est l'Ulysse du ménage vert, le produit aux mille astuces!

Bientôt, une de mes recettes préférées, Savon noir - Lavande!

Commenter cet article

Linda FURAR 02/09/2017 12:39

Bonjour, et les savons à froid (S.A.F.) non ?

Rose 02/09/2017 12:47

Bonjour, la saponification à froid est le meilleur process de fabrication, bien sûr !

ne pas avoir mauvaise haleine 15/02/2015 16:47

I just couldn't depart your web site prior to suggesting that I actually enjoyed the standard information a person supply on your guests? Is gonna be back steadily in order to check out new posts

Monique 19/08/2014 09:08

Bonjour ... je suis à la recherche d'une recette pour faire ma peinture pour la décoration de maison ... pouvez vous m'aider ?
Merci

Rose 19/08/2014 09:35

Bonjour Monique, Vous avez complètement raison de vous soucier de la qualité de la peinture que vous allez utiliser car, en effet, vous allez respirer ses particules pendant longtemps. Rapprocher vous de revendeur de peintures écologiques, il y en a beaucoup sur la toile, et pensez à bien aérer votre domicile pendant et après les travaux.
Merci & a bientôt

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents